Hypertélescope

Aidez au financement de nos recherches

Vous pouvez aider au financement de la campagne scientifique annuelle.
Par vos dons, vos achats, vos participations aux campagne de crowdfunding, fincancez à votre échelle un petit bout de l'Hypertélescope.

 Drone Hypertelescope 2016

Hypertélescope

Un oeil nouveau sur l'espace

Un nouveau genre de télescope voit le jour

Les techniques d'astronomie optique sont en perpétuelle évolution. Les plus grands télescopes en projet autour du monde atteignent aujourd'hui les 40m de diamètre pour leur miroir primaire. Cependant les procédés, les matériaux et les capacités de financement qui ont permis la production de tels colosses atteignent leurs limites.

Pour relever les défis astronomiques du futur, il nous faudra toujours obtenir de meilleurs images d'objets célestes plus petits et plus lointains. Il devient donc nécessaire d'inventer une nouvelle forme d'instrument optique dont le principe de base permet de s'affranchir des contraintes matérielles et de passer, à moindre coût, à de toutes nouvelles échelles de dimensions.

C'est tout l'essence du projet scientifique que Antoine Labeyrie a proposé dès 1996 et qu'il a appelé : HYPERTELESCOPE.

Le télescope du futur

Un projet innovant, une première mondiale

L'Hypertélescope est un télescope géant qui repousse les frontières de l'invisible

Grâce à son architecture révolutionnaire inventée par Antoine Labeyrie, l'Hypertélescope s'affranchit des limites de dimension qui restreignent aujourd'hui les télescopes traditionnels.

Le développement des techniques d'imagerie par interférométrie permet à un Hypertélescope de type "Carlina" d'être doté d'un miroir primaire dilué. Celui-ci est constitué de multiples miroir qui forment ensemble les fragments d'un miroirs unique aux dimensions sans limites. Ce principe fondateur en fait un outil évolutif et multiplie ses performances et ses possibilités. Ses coûts de production sont progressifs et largement inférieurs à ceux des très grands télescopes actuellement en développement, pour des rendements bien supérieurs.

L'hypertélescope se fait discret et sporadique pour voir plus grand. Il se dissout dans son environnement. Et ses modes de fonctionnement le mettent en adéquation avec une installation au cœur même de sites naturels de haute montagne, sauvages, classés et protégés.

Nous sommes désormais libres d'imaginer une nouvelle génération d'outils optiques pour l'observation astronomique qui surpasseront les capacités de tout ce qui existe et de tout ce qui est en projet dans le monde.

Miroirs dans le vallon

Antoine Labeyrie, est aujourd'hui  professeur émérite du Collège de France. C'est un pionnier de l’interférométrie en astronomie. Il a imaginé et commencé à réaliser dans les Alpes du Sud, avec ses équipes, un premier prototype de télescope géant à l'échelle d'une montagne : l'Hypertélescope.

Voir plus grand, voir plus loin

Un premier prototype d'Hypertélescope de type "Carlina" est actuellement à l'étude en France dans la vallée de l'Ubaye, dans les Alpes de Haute Provence. Quand il sera achevé, il fera 200m de diamètre. Avec 800 miroirs de 15cm, il cumulera deux fois plus de surface collectrice que le Télescope Spatial Hubble pour une acuité visuelle presque cent fois supérieure. Il sera cinq fois plus puissant en résolution que le futur EELT de 39m de diamètre dont la construction est prévue pour 2024 par l'ESO au Chili.

Mais ce n'est qu'un début. Les équipes prévoient déjà qu'on pourrait bâtir un Hypertélescope Extra-Large d'un diamètre de l'ordre de 1km et l'installer dans la dépression d'un ancien cratère d'impact, dans le cratère d'un volcan en sommeil ou dans certaines hautes vallées des Andes et de l'Himalaya.

Dans une ultime version, déployée dans l'espace, le diamètre d'Hypertélescope pourra être au moins huit à dix fois plus étendu que le diamètre de la planète terre. Et à ces dimensions, il pourra produire avec netteté des images de la surface d'une exoplanète située à 10 années lumière de la nôtre !

Le Télescope Montagne

Le principe de l'hypertélescope : La conception particulièrement innovante de l'hypertélescope à l'architecture "Carlina" est de remplacer le miroir unique des télescopes classiques par un "miroir dilué", c'est à dire composé de nombreux petits miroirs non jointifs, positionnés très précisément de façon à former à eux tous un miroir concave virtuel géant.

Les capacités de l'hypertélescope : On considère que plus la surface de miroir qui collecte la lumière d'un télescope est grande plus on obtient une image riche, profonde et détaillée. Le système de l'hypertélescope de type Carlina offre la possibilité d'accroître considérablement cette surface sans augmenter les difficultés matérielles en multipliant à volonté le nombre de petits miroirs. Ceci permet sans problème de dépasser les dimensions des très grands télescopes actuellement en projet.

L'efficacité de l'hypertélescope : Le diamètre du miroir d'un télescope, c'est à dire la distance qui en sépare ses deux bords les plus éloignés, détermine sa capacité à rendre compte des détails les plus fins des astres visés. Par ses dimensions hors du commun, des dizaines de fois supérieures aux télescopes classiques, l'acuité visuelle d'un Hypertélescope atteindra des seuils encore jamais égalés.

Les dimensions de l'hypertélescope : Par sa caractéristique fractionnée, il n'y a aucune limite au nombre des miroirs qui composent un hypertélescope. On peut alors en associer un grand nombre pour obtenir une plus grande surface totale collectrice de lumière. Il n'y pas non plus de limite théorique de distance entre les petits miroirs d'un hypertélescope. Et ainsi le diamètre de l'Hypertélescope, c'est à dire l'ensemble que tous les miroirs forment entre eux, peut prendre les dimensions d'une simple piscine de jardin comme celles du creux d'un volcan ou de toute une vallée de montagne...

Les coûts de l'hypertélescope : La fabrication, le transport et l'installation des miroirs d'un hypertélescope se font à des coûts très réduits par rapport à ceux engagés pour un miroir de très grand télescope de type classique, tel le E-ELT, et pour une meilleure surface collectrice. Pour une surface égale et pour une même quantité de lumière captée, on calcule que le coût de revient d’un Hypertélescope sera bien inférieur. A terme, le dispositif d'un Hypertélescope offre une plus grande surface collectrice à moindre coût.

Les possibilités de l'hypertélescope : Le système de l'Hypertélescope rend possible d'installer et de faire fonctionner plusieurs optiques en même temps sur un même télescope. Ce qui permet de pratiquer autant d'observations simultanées d'objets différents dans le ciel avec exactement les mêmes caractéristiques techniques. En pratique, chaque nacelle optique permettra d'ajouter un nouveau télescope au télescope déjà construit à un coût incroyablement réduit. Un hypertélescope, c'est aussi un multi-télescope.

deplacementFocal800Plusieurs nacelles pour un Multi-télescope.

Un instrument Green Science

"L'hypertélescope se fond dans la montagne et fait corps avec elle"

Le premier prototype de l'Hypertélescope est en cours de développement depuis l’été 2011 dans les Alpes de Haute-Provence, en France. Le site du vallon de la Moutière, choisi pour ses qualités astronomiques,  est soumis sur son versant nord à la réglementation de l’Office National des Forêts (ONF) et sur son versant sud à celle du Parc National du Mercantour (PNM).

L'hypertélescope s'insère dans cet écrin de nature avec le plus grand respect pour l'équilibre fragile de son milieu sauvage, de sa faune et de sa flore locale. Son installation ne nécessite pas de transformation environnementale et ne génère pas de pollution visuelle, sonore, ni matérielle.

Moutière2015

Une association scientifique internationale

Un projet de science citoyenne qui repousse les frontières

Le projet de l'hypertélescope est développé par une équipe internationale (France, USA, Espagne, Canada, Inde, Algérie...) des scientifiques, chercheurs, ingénieurs, professeurs, techniciens, mécaniciens et astronomes amateurs réunis sous la direction et la présidence d'Antoine Labeyrie et de Denis Mourard.

Depuis l'année 2014 et la retraite du Professeur Labeyrie, le projet initialement soutenu conjointement par le Collège de France et l'Observatoire de la Côte d'Azur, ne peut plus bénéficier e l''aide directe de ces prestigieux instituts.

L'Association Hypertélescope LISE - Laboratoire d’Interférométrie Stellaire et Exoplanétaire - a alors été fondée en août 2014, pour soutenir le projet de l'Hypertélescope et répondre aux besoins des équipes scientifiques de tous les horizons en matière de ressources humaines, administration, logistique et financement.

Notre engagement, aujourd'hui, pour le futur

"Voir plus loin, voir plus grand."

L'hypertélescope, c'est le futur. Le futur tel que nous le projetons. Un futur plus harmonieux et plus respectueux de l'humain et de l'environnement naturel qui nous accueille. Plus équilibré entre les Hommes de tous horizons, de toutes origines, de toutes destinées, pour qu'à l'image de chaque miroir de l'Hypertélescope, chacun conjugue ses faisceaux d'activité et participe à l'élaboration du bien commun.

A cet objet, l'association Hypertélescope LISE est un organe qui promeut :

  • Une science citoyenne à la portée de tous, faite par tous et pour tous, ouverte sur le monde tant dans ses publications que pour ses ressources internes.
  • Une synergie des différentes sphères de la société de manière ad-hoc : publique, privée, associative et personnelle.
  • Une alliance de tous les savoir-faire dans les différents pôles d'activité, scientifiques, ingénieurs, techniciens, industriels et financiers, professionnels et amateurs, autour d'un projet de développement en commun.
  • Des enjeux planétaires, et exo-planétaires, qui visent à offrir à l'humanité les moyens de la connaissance et des questionnements pour les siècles à venir, par-delà les frontières établies des corporations et des états.
  • Un environnement naturel respecté, préservé dans son état sauvage et mis en valeur dans toutes les phases de développement et sous tous leurs aspects, recherche, installation, énergie, logistique, hébergement, avec un soin particulier, une attention de tous les instants, porté à l'harmonie des outils scientifiques et des personnels avec la faune, la flore et les éléments qui les accueillent.

Parce qu'à l'origine de toutes les grandes avancées de l'humanité, de toutes les découvertes, il y a de nouveaux outils, et parce que les profondeurs de l'espace nous racontent tout de nos origines, de notre destinée, l'association Hypertélescope LISE supporte le projet du télescope du futur.

Participez !

L'hypertélescope vous convie à l'expérience de la science participative.

"Les petits miroirs font les grands télescopes..."

Chaque contribution compte !

 

L'association Hypertélescope LISE, dans un objet de science citoyenne, œuvre activement pour soutenir le développement du projet de télescope géant par interférométrie inventé par Antoine Labeyrie. Aidez-nous à poursuivre et accomplir ce grand projet.

Vous n'avez pas forcément besoin d'être milliardaire pour apporter votre aide au projet...

Le projet du plus grand télescope du monde est porté à bout de bras par une poignée d'hommes et de femmes volontaires et passionnés. L'avenir de ce beau projet ne tient qu'à la volonté des Hommes. Si vous souhaitez apporter votre contribution à l'édifice, l'association vous propose plusieurs actions simples.

Chaque adhésion nous donne plus de poids. Chaque contribution nous fait faire un grand pas.

Directement à partir de notre site web hypertelescope.org ou par courrier choisissez l'option qui vous convient :

Adhérer

Vous pouvez devenir membre de l'association et vous impliquer dans l'aventure.

Remplissez notre formulaire d'inscription et en entrez de plein pied dans la "Science Citoyenne".

Adhérer

Soutenir

Vous pouvez aider à financer le fonctionnement et le développement du projet.

Soutenez de manière concrète les activités de l'association par vos dons monétaires et matériels.

Soutenir

Assister

Vous pouvez prendre part activement à la réalisation du projet du télescope du futur.

Impliquez-vous auprès des scientifiques et des ingénieurs dans l'aventure scientifique.

Assister

Relayer

Vous pouvez faire connaître le projet autour de vous et sur les réseaux sociaux.

Affichez votre soutien auprès de vos proches et contribuez ainsi à la popularité de l'hypertélescope.

Relayer


Financer

Vous pouvez aider au financement de la campagne scientifique annuelle.
Par vos dons, vos achats, vos participations aux campagne de crowdfunding, fincancez à votre échelle un petit bout de l'Hypertélescope.

 

Contactez-nous

Contact info

L’association Hypertélescope LISE est à l'écoute.

Vos demandes d'information et vos remarques seront étudiées avec attention par l'équipe. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Association Hypertélescope LISE
Laboratoire d’Interférométrie Stellaire et Exoplanétaire
100 Ch. de Pré-Volant
Armiaz
F-74380 Cranves-Sales
Tel Fixe : +33 450 433 767
Mobile : +33 680 278 240
www.hypertelescope.org

Formulaire de contact